Skip to Content

Faut-il exposer un enfant à deux langues dès la naissance?

  • Les spécialistes sont unanimes : exposer un enfant à deux langues dès la naissance est la meilleure façon qui soit de devenir bilingue.
  • En fait, l’exposition peut même commencer durant la grossesse! Selon un rapport sur le développement de la petite enfance du Conseil national de recherche et de l’Institut de médecine des États-Unis, la capacité d’apprendre une langue est optimale dès la 34e semaine de la grossesse jusqu’à l’âge de 12 mois, à cause de la période où les synapses du cerveau se forment.
  • Les spécialistes s’entendent pour parler d’une décroissance de la capacité d’apprendre une deuxième langue vers l’âge de 6 ou 7 ans.
  • Mythe : Certaines personnes prétendent qu’il vaut mieux attendre qu’un enfant ait bien appris les bases d'une langue avant de lui en faire apprendre une autre. De cette façon, on pense que l’enfant pourra « transférer » les connaissances apprises à la nouvelle langue. 
    • Réalité : Même si l’enfant peut bien apprendre une deuxième langue en bas âge, on le prive alors de plusieurs années d’apprentissage optimal.
  • Mythe : Le bilinguisme précoce retarderait le développement langagier d’un enfant. 
    • Réalité : Cela découle de recherches datant des années 1920 et 1930 dont on a prouvé plus tard qu’elles étaient erronées. Si l’enfant a des retards ou des troubles de langage, ils seront observés dans les deux langues. La recherche indique que le rythme d’acquisition linguistique est relativement semblable entre les enfants unilingues et les enfants bilingues. Cependant, il ne faut pas oublier que l’enfant bilingue est en train d’apprendre deux systèmes linguistiques en même temps, deux ensembles de sons (p. ex., les 36 sons du français, les 44 sons de l’anglais), deux séries de vocabulaire et deux systèmes grammaticaux. Il s’agit d’un gros travail d’analyse qui peut donner l’impression qu’il est plus lent. De plus, le fait qu’une langue soit plus dominante que l’autre peut refléter, tout simplement, une exposition plus élevée à cette langue.

Pour en savoir plus...

  • Vidéo sur le génie linguistique des bébés | Vidéo de Patricia Kulh, chercheure de réputation internationale, qui étudie comment les bébés apprennent le langage (ce qui se passe dans leur cerveau). Littéralement, les bébés écoutent attentivement les sons autour d’eux et « compilent des statistiques » pour déterminer les sons dont ils ont besoin pour communiquer. Cela signifie que les sons les plus fréquents sont retenus comme étant utiles, les moins fréquents abandonnés. D’où l’importance d’exposer les enfants aux sons du français, pour soutenir et faciliter leur apprentissage de cette langue. Jusqu’à l'âge de sept ans, les enfants sont des génies linguistiques. Par la suite, l’apprentissage d’une deuxième langue est en déclin constant. La vidéo est en anglais. Il est possible d’activer une fonction de sous-titres en français.
  • Courbe de l’âge optimal de l’apprentissage d’une nouvelle langue | Graphique commenté montrant le déclin, selon l'âge, de la capacité d’apprendre une nouvelle langue.
  • Compte de banque linguistique du petit francophone bilingue | Tableau commenté montrant diverses proportions d’exposition à l’anglais et au français.
  • Grandir en deux langues - Article paru dans Enfants Québec (avril 2011)
  • Guide du développement du langage chez l’enfant en milieu exogame | Guide pratique pour les parents d'enfants de 0 à 7 ans du SOFA (Yukon). Rédigé en langue très accessible, il contient de nombreux renseignements utiles selon l’âge des enfants, ainsi que des conseils pratiques en français et en anglais pour la vie en famille bilingue (ce que les parents de langue différentes peuvent faire pour appuyer le développement langagier de leur enfant). Fait intéressant, il suggère l’emploi de quelques gestes de la langue des signes américaine (ASL) pour la période de la naissance à six mois pour permette à l’enfant d'exprimer quelques notions élémentaires (Je t’aime, Soif, Faim, etc.), que les deux parents peuvent comprendre.
  • Série d'articles sur la construction identitaire et le bilinguisme précoce (revue Parenthèses)
  • "Bilingual babies are smarter" (Les bébés bilingues sont plus intelligents) Article paru le 18 janvier 2013 dans le Vancouver Sun faisant un survol rapide des principaux avantages du bilinguisme précoce du point de vue de chercheurs universitaires canadiens (texte en anglais).