Skip to Content

Bilinguisme - Types de bilinguisme

  • Bilinguisme précoce – Il y en a deux types : le bilinguisme précoce simultané et le bilinguisme précoce consécutif (ou successif).
    • Le bilinguisme précoce simultané désigne habituellement la situation d’un enfant qui apprend deux langues en même temps, dès la naissance. Cela produit généralement un bilinguisme fort, appelé bilinguisme additif. Cela veut aussi dire que le développement langagier de l’enfant est bilingue.
    • Le bilinguisme précoce successif désigne habituellement la situation d’un enfant qui a déjà partiellement acquis une première langue et en apprend une deuxième tôt durant l’enfance, par exemple parce qu’il déménage dans un milieu où la langue dominante n’est pas sa langue maternelle. Cela produit généralement un bilinguisme fort (ou bilinguisme additif), mais il faut lui donner le temps d’apprendre cette deuxième langue, car il l’apprend en même temps qu’il apprend à parler. Cela veut aussi dire que le développement langagier de l’enfant est en partie bilingue.
  • Bilinguisme tardif – Désigne le bilinguisme lorsque la langue seconde est après l’âge de 6 ou 7 ans, et particulièrement à l’adolescence ou à l'âge adulte. Le bilinguisme tardif est un bilinguisme consécutif, qui se produit après l’acquisition de la première langue (après la période du développement langagier de l’enfance). C’est ce qui le distingue aussi du bilinguisme précoce. Comme la première langue est déjà acquise, le bilingue tardif utilise ses connaissances pour apprendre la deuxième langue.
  • Bilinguisme additif et bilinguisme soustractif – Le bilinguisme additif désigne la situation où une personne a acquis ses deux langues de manière équilibrée. Il s’agit d’un bilinguisme fort. Le bilinguisme soustractif désigne la situation où une personne apprend la deuxième langue au détriment de la langue première, particulièrement si la langue première est minoritaire. La maîtrise de la langue première diminue, alors que la maîtrise de l'autre (généralement la langue dominante) augmente. Ces expressions et les notions qui leur sont associées ont été créées par le chercheur canadien Wallace Lambert, à qui on a accordé le titre de « père de la recherche sur le bilinguisme » 
  • Bilinguisme passif – Désigne le fait de comprendre une deuxième langue sans la parler. Les enfants qui répondent en anglais de manière pertinente alors qu’on leur parle français pourraient devenir des bilingues passifs, à mesure que la maîtrise de l’expression orale en français diminue.