Skip to Content

Choisir l’école - L’école francophone ou l’immersion française?

Les écoles francophone et d’immersion française n’ont pas tout à fait les mêmes buts et les mêmes méthodes. En voici un court résumé.

  • Une école francophone a un double mandat : 1) construire l'identité francophone et développer l'appartenance à la communauté francophone; 2) enseigner en français langue première et promouvoir un bilinguisme fort. L’enseignement a donc lieu en français pour tous les cours, exception faite du cours d'anglais qui est introduit dans le programme d'études en 4e année.
  • Une école d’immersion française a le mandat d’enseigner le français langue seconde. L’anglais est la langue première. Selon l’endroit et les niveaux scolaires, l’enseignement peut se donner en français pour certains cours seulement. En Colombie-Britannique, c’est particulièrement le cas au palier secondaire.
  • Peut-être craignez-vous que l’école francophone ne permette pas à votre enfant d’apprendre l’anglais à un niveau qui lui permet de réussir dans la vie. C’est d’ailleurs la question la plus fréquemment posée aux directeurs et directrices des écoles francophones de la Colombie-Britannique. Sachez que le niveau de compétence en anglais des finissants de 12e année ayant fréquenté les écoles francophones de la Colombie-Britannique montre qu’ils sont aussi compétents que leurs homologues unilingues anglophones, voire plus forts, d’après leurs résultats aux examens provinciaux de 12e année en English Language Arts.
  • Il est important de se rappeler que l’école francophone ne peut « bilinguiser » ou « franciser » un enfant très peu conversant en français à elle seule. Si vous décidez d’inscrire votre enfant à l’école francophone, il faudra s’assurer de le préparer, par exemple en l’envoyant dans un groupe de jeu ou une prématernelle francophone avant son arrivée à l’école. Le parent est le premier éducateur de l’enfant. L’idéal est de s’assurer que le parent francophone puisse vivre des situations qui valorisent le français avec l’enfant, tous les jours si possible, selon les quatre R. Voir la rubrique Valoriser le français (les 4 R).

Pour en savoir plus...